Le dossier de presse

N’hésitez pas à nous joindre au 05 56 60 01 01 pour
Assister au Marathon des Villages
de la presqu’île de Lège Cap-Ferret

illustrations et photos libres de droits
sur demande par mail à : contact@marathon-des-villages.com
Motos disponibles pour suivre la course (sur réservation) pour tournage

Il est des marathons comme des hommes. Certains sont fait pour les meilleurs chronos, d’autres sont citadins et enfin certains ont du goût pour la nature et pour les yeux. Le marathon des Villages de la Presqu’île de lège Cap-Ferret fait partie de ceux-là. Son parcours n’est ni facile, ni tranquille. Il se mérite tout comme tout bon marathon et permet de trouver le plaisir de courir en équilibre au sein d’un environnement exceptionnel et préservé par les hommes. Avec quelques petits casse-pattes, son meilleur temps est aujourd’hui de 2h33’42. Il pourrait descendre facilement sous les 2h30 mais là n’est pas l’essentiel pour des organisateurs soucieux de « donner du plaisir aux coureurs ».

Le marathon des Villages fait appel aux cinq sens :

LE TOUCHER

Bitume, sentiers forestiers, chemins de calcaire et d’huîtres concassés, sables, les chaussures des coureurs goûtent à tous les terrains. Au total ce sont 13km de pistes cyclables, 8km dans les villages  et 21,695km de bitume qui attendent les concurrents

L’ouïe

Tous les coureurs connaissent les bruits caractéristiques de leur foulées en rythme. Sur « l’alios »en bordure de piste cyclable, le son est plus doux. Sur le sable ou plutôt sur le tapis posé sur le sable, c’est un bruit plus sourd et atténué. Mais la particularité du marathon des Villages, ce sont les bruits de l’océan à la pointe du Cap-Ferret, les bruits des pins de la forêt littorale et ceux quasiment unique des chemins des villages où les coureurs fouleront un mélange de coquille d’huîtres et de calcaire.

La vue

Tout a été fait pour offrir aux coureurs une vue sur la très belle et touristique presqu’île. A la pointe aux chevaux, vous découvrirez le Bassin d’Arcachon et l’île aux oiseaux. Dans les villages, vous apercevrez entre chaque cabane multicolore, un petit quai, une jetée, les pinasses, ces bateaux spécifiques au bassin. A la pointe, c’est la rencontre agitée entre l’océan et le Bassin d’Arcachon avec en arrière-plan, la dune du Pyla. A l’Herbe, après quelques marches, vous avez une vue magnifique sur l’ensemble des villages et du bassin. Le Marathon des Villages ne peut que ravir les coureurs les plus exigeants et les plus esthètes

L’odorat

Amateur d’iode, bienvenue au marathon des Villages. La Presqu’île du Cap-Ferret, c’est un parfum particulier qui rappelle à la fois les vacances, le farniente et avant tout le bien-être. Ce mélange entre la gomme des pins et l’iode de l’océan est un ravissement pour les nez, même les moins sensibles.

Le goût

L’image du bassin d’Arcachon est intimement lié à l’ostréiculture. Aussi, les coureurs trouveront sur le parcours du marathon des stands de dégustation d’huîtres. L’organisation a d’ailleurs conçu une cuvée spéciale marathon, un tendre «rosé « que les coureurs pourront apprécier après un bel effort.